Avatar
J'habite au 3ème étage à droite. Si je meurs, c'est probablement mon proprio qui m'a tué. (écrit par @f_descraques)

[Thread 4] Comment j’ai failli tuer quelqu’un. Ou l’inverse

Catégories Story
[Thread 4] Comment j’ai failli tuer quelqu’un. Ou l’inverse
J’ai envoyé un message à Aude pour qu’on se retrouve encore une fois dans un café. C’était urgent.
Je lui raconte la discussion que j’ai eu avec Sam sur Facebook. Et je termine par la dernière phrase qu’il m’a sortie.
Aude: Et donc ?

Moi: ET DONC ?! Bah, Mr K a tué Sam et se fait passer pour lui sur Facebook ! Et, petit détail, je suis le prochain !

Aude: Tout ça parce que Sam a ressorti une expression de Mr K ?

Moi: Oui. Et aussi l’histoire des sacs poubelle que tu m’as racontée.

Aude: J’ai jamais dit que Mr K avait tué Sam et l’avait mis dans des sacs poubelles.

Moi: Moi non plus. Donc tu y as pensé aussi !

Aude: C’est toi qui me rends parano !

Moi: Je fais juste des déductions.

Aude: Oh arrête hein !

Moi : Toi arrête hein !

Notre première dispute. Ça aurait pu être mignon si le contexte n’avait pas été terrifiant. Et si on avait été en couple aussi.
Moi: Du coup, on fait quoi ? On va à la police ?

Aude: Mais non ! Mais jamais de la vie !

Moi: Ça coûte rien de vérifier si Sam a disparu.

Aude: Ça coûte que la police va appeler Mr K !

Moi: Et donc ?

Elle ne dit rien pendant un moment. Puis …

“Je peux pas perdre cet appart. Tu comprends ?”

Je comprends très bien en fait.

Elle: J’ai eu trop de refus des proprios. A cause de mon travail.

Je fais semblant de ne pas être au courant qu’elle est cam girl.

Moi: Ton travail ?
Elle: Tape “AngelHeart-69” sur Google. Tu verras bien.

OH…MY…GOD…Ma vision est alors remplacée par un écran bleu.

Moi: 69 comme heu…

Elle: Le département du Rhône, oui. Je viens de Lyon.

Elle voit que mon cerveau est en train de couler par mes oreilles.

Aude: Oui je sais. C’est nul comme pseudo.

Moi: Je..je…j’irai voir à l’occase.

Elle: Je fais un live à 18h ce soir.

Moi: Ok…Ok…Ouais…pourquoi pas…si j’ai le temps.

Elle paie et part. Moi, je prétexte de devoir attendre un pote. La vérité : je ne peux pas me lever pour l’instant. Pas de manière décente.
J’essaie de réfléchir. Trop d’infos. De la peur. De l’excitation. De la colère. Pourquoi elle me croit pas ? J’essaie aussi de la protéger !
Je décide d’appeler Cisco et je lui raconte tout. Je ne sais pas s’il peut m’aider mais en tout cas, sa voix me fait débander en deux-deux.
Cisco: Tu vas faire quoi du coup ?
Moi: Je vais mater son live c’est sûr.
Cisco: Je parlais de Mr K.
Moi: Je sais pas. T’en penses quoi ?
Cisco: Je pense que tu te fais des films.
Moi: Tu l’as croisé. Il est bizarre !
Cisco: Je te parle d’Aude là.
Moi: Putain, tu me perds !
Cisco: Je résume. Mr K. Chelou mais pas forcément tueur.
Moi: Ok…
Cisco: Aude. Jolie mais pas forcément cam girl.
Moi: Hein ?
Cisco: Elle fait peut-être juste du stream. Jouer aux jeux vidéo tout ça.
Moi: Ce serait hyper décevant.
Cisco: T’es jamais content.
Moi: Bah avoue que…
Cisco me coupe. “T’es un connard, tu le sais, ça ?”

Ça devient sérieux là…

Moi: T’as d’autres choses à me dire dans le genre ?
Cisco: Non.
Moi: Vas-y ! Balance, putain !
Cisco: Ok.
Tu trouves un appart parfait et tu reproches à ton proprio d’être au final un vieux gars qui se fait chier.
Tu trouves une voisine trop jolie pour toi et tu la fais flipper juste pour avoir un sujet de conversation.
Sans compter le fait que si elle ne fait pas des shows érotiques, elle baisse dans ton estime.
Tu bosses pas parce qu’aucun job n’est assez bien pour toi alors que franchement, t’as très peu de vraies compétences.
Tu cherches à compliquer ta vie pour la rendre intéressante mais au final tu fais chier tout le monde autour de toi.
Cisco: Voilà. En gros.
Moi: Ok…
Cisco: C’est toi qui voulais savoir.
Moi: Je sais, je sais…
Cisco: Peut-être que je me trompe aussi. T’as trouvé un taff ?

Le bâtard. Il sait que Mr K m’a proposé un job et que j’ai refusé.

Un boulot d’entretien ou je sais pas quoi. Un truc qui me rabaisserait auprès d’Aude et qui m’obligerait à côtoyer Mr K. Jamais de la vie.
Je raccroche au nez de Cisco. Je me dis qu’il va me rappeler pour s’excuser. Il ne le fait pas. J’hésite à effacer son contact.
La bonne nouvelle, c’est que je ne bande plus et que je peux rentrer chez moi du coup.
La mauvaise, c’est que tout le monde s’en fiche que je me fasse tuer par un psychopathe.
Je monte les escaliers. J’arrive à l’étage d’Aude.

Je vois sa porte s’ouvrir. Elle est au téléphone mais elle me fixe de manière intense.

Elle me fait un signe de la tête qui veut dire “Rentre. Vite”. Ce que je fais. Qu’est-ce qui se passe ? Avec qui elle parle ?
Elle referme juste derrière moi et continue de parler au téléphone “Ok…ok…donc tout va bien ?” J’en profite pour mater son appart.
C’est le même que le mien mais avec plus de déco. Ce qui n’est pas difficile vu que j’en ai aucune.
Son chien aboie en me voyant. Elle le fait taire d’un geste. Je vais pour lui demander à qui elle parle. Elle me fait taire du même geste.?
Elle finit par raccrocher et me regarde droit dans les yeux.

“C’était Sam.”

Heu….what ?

Moi: Sam…le même Sam ?
Elle: Oui. Il est vivant tu vois !
Moi: Je croyais que t’avais pas son contact.
Elle: C’est lui qui m’a appelé.
Moi: Sacré hasard quand même !
Elle: Il m’a appelé parce que TU l’as contacté justement.
Moi, tel Denis Brogniart : Ah…
« Il est à Rome. Il va bien. Enfin un peu malade. Une grippe. Ou une gastro. »

Oui. Plus de détail sur la consistance de ses selles stp…

Moi: Bon bah tant mieux ! Mr K va pas nous tuer alors.
Elle: Oui ! Bonne nouvelle.

Je suis rassuré. Et triste. Je sais pas pourquoi.

Elle regarde l’heure. “Mon live va commencer…”
Moi: Yep.

Silence

Moi: Du coup, je pars ?
Elle: C’est mieux oui.

Je rentre chez moi. Je ferme les stores à toute allure. (Pas du tout comme Mr K aurait validé ).

Je me connecte sur le live d’Aude.

Je me sens voyeur. Mais en même temps, c’est ça l’intérêt du truc, non ? Et puis elle m’a autorisé !

Fuck it !

Le live commence…sur twitch. J’aurais dû me douter de la suite.
Je vois alors Aude jouer à un jeu que je ne connaissais pas. Une sorte de mod d’Overwatch. Un truc où faut défendre une base.
Elle fait donc du stream et elle n’est pas cam girl.
Tant pis ? Tant mieux ? J’en sais rien. Je suis fatigué d’un coup.
Par contre, je sais pourquoi je suis triste. Parce que Cisco a eu raison là dessus. Et que je sais pas jusqu’où il a raison du coup.
Je lui envoie un sms “Mec. T’avais raison.”
Il me répond “J’ai souvent raison.”

Connard

Il finit par me dire “Désolé pour tout ce que je t’ai dit.”

Je lui dis “C’est pas grave”. Même si ça l’est un peu.

Je me couche tôt pour mettre fin à cette journée de merde. Enfin, je veux dire cette excellent journée où tout va bien finalement.
Je ne sais plus ce que je veux. Je n’ai jamais su. Dormir, c’est pas ce que je veux mais c’est tout ce que je sais faire.
Un bruit me réveille vers 3h du mat. Un son que j’ai du mal à identifier…un grattement ? Non.

Une clé…dans une serrure.

Quelqu’un est en train d’essayer de rentrer chez moi !
Je me lève d’un bond et je vais à la cuisine. Je prends un couteau. Pourquoi faire ? Je sais pas. Mon coeur bat à 100 à l’heure.
Je suis persuadé qu’on va rentrer d’un moment à l’autre. Sachant qu’il n’y a qu’une personne qui a un double de mes clés : Mr K.
Je peux voir son ombre sous la porte. Il est juste là. De l’autre côté…
Si je le tue, est-ce que c’est de la légitime défense ? Et s’il a une arme lui aussi ?
Faut que je choppe mon téléphone mais il recharge dans la chambre. Si je vais le chercher et qu’il entre à ce moment là ?
Du coup, je ne bouge pas en attendant qu’il rentre… face à moi.

STUPIDE.

Mais derrière la porte, la personne continue de jouer avec la serrure. Comme si elle n’y arrivait pas. Je me rapproche doucement.
Je regarde par l’oeilleton. Au début, je ne comprends pas ce que je vois.
Puis je me rends compte que c’est le haut d’un crâne. Et ce n’est pas Mr K.
L’individu a la tête baissée. C’est un homme très maigre… trop maigre. Son crâne est dégarni salement. Ses cheveux sont tombés on dirait.
L’individu semble très faible. Ou drogué. Il flotte dans ses vêtements qui paraissent souillés de différentes substances marrons.
L’individu sent que je le regarde. Il relève la tête. J’ai juste le temps de croiser son regard vitreux et de reculer. Je serre le couteau.
Son visage est comme le reste de son corps. Squelettique. Le gars est drogué. Et donc potentiellement dangereux malgré sa maigreur.
Je vois alors la lumière s’éteindre dans le couloir depuis le bas de la porte. L’individu a arrêté de chercher à entrer chez moi. Un silence
J’entends quelques pas dans les escaliers. Très lents.

Puis encore le silence.

Je retourne à l’oeilleton mais je ne vois rien à cause du manque de lumière dans le couloir.
Est-ce que je suis assez con pour ouvrir la porte et vérifier s’il est encore là ?

NOPE

Je vois alors la lumière se rallumer au bout de quelques minutes.

Je retourne à l’oeilleton…Il n’est plus là.

Je reste planté devant ma porte. Je repense au visage de l’individu. J’ai l’impression de le connaître.
Cette réflexion me permet de garder le contrôle. De ne pas péter un câble pendant que je reste debout dans mon salon pendant des heures.
Quand le jour se lève, je trouve enfin. Je sais où je l’ai déjà vu.

Sur Facebook.

Sur des photos.

Je pense que c’est Sam.

Mais si c’est lui…qu’est-ce qu’il lui est arrivé putain ?
Je commence à rassembler mes affaires. Il faut que je parte d’ici. Définitivement.
Un proprio chelou, des piqûres cheloues, un gars à moitié zombie qui veut rentrer chez moi alors qu’il est censé être à Rome…
J’ai toutes les raisons de partir, sans compter que je suis fauché parce que j’ai toujours pas de job.

Et pourtant…

Je m’imagine retourner chez mes parents. M’engueuler avec mon père. Squatter chez des potes jusqu’à ce qu’ils me supportent plus…
En contrepartie, je m’imagine rester ici et assister encore à des trucs que je ne comprends pas jusqu’à devenir fou.
J’ai toujours peur, j’avoue, mais une autre sensation a pris de le dessus : la frustration. La colère même.
Quoique je fasse, quoique je dise…on me prend pour un con. Aude. Cisco. Même mon père, si je commence à tout lui raconter je parie.
Et chacun a ses raisons. Cisco parce que c’est un robot qui fait semblant d’être un humain. Aude parce qu’elle veut pas perdre l’appart.
Et mon père…il a pas besoin de raison pour me prendre pour un con. C’est son mode par défaut.
Mais ce qui me rend vraiment fou de rage, c’est autre chose :

Si je pars, je ne saurai jamais ce qu’il se passe dans cet immeuble.

Je m’en fiche de savoir si Cisco a raison ou a tort. Je sais juste que je n’ai pas le choix. Je dois comprendre ce qu’il se passe, merde !
Je descends chez Mr K et je sonne chez lui. Il m’ouvre, surpris et à moitié endormi. Je réalise qu’il est 7h du mat. Je m’en bats la race.
Moi: Vous avez toujours besoin de quelqu’un pour l’entretien de l’immeuble ?

Mr K: Heu…oui.

Moi: Je suis dispo.

Mon nouveau job commence demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *