Thread sur le cerveau. J’espère que ceux qui n’en ont pas n’en profiteront pas pour m’accuser de…

Catégories Story
422 vues
Thread sur le cerveau. J’espère que ceux qui n’en ont pas n’en profiteront pas pour m’accuser de les discriminer, j’ai déjà donné, merci 😉
Si tu me suis depuis un moment, tu auras probablement remarqué qu’il m’arrive régulièrement de demander quel est ton #PetitBonheurDuJour.
Figure-toi qu’il y avait un bonus caché au fait que je te le demande de manière régulière, et maintenant est venu le moment de l’expliquer.
J’aimerais que tu comprennes quelque chose de vital (ce n’est pas un euphémisme) : ton cerveau cherche TOUJOURS à prouver que tu as raison.
Chaque jour, dans ta réalité, ton cerveau sélectionne dans ce qui t’arrive, ou ne t’arrive pas, tout ce qui prouve que tu as raison. Tout.
Mettons par exemple que tu penses que tous les hommes sont des salauds. Eh bien c’est ce que ton cerveau va sélectionner dans ta réalité.
Tu ne verras pas ce qui éventuellement pourrait prouver que ce n’est pas complètement le cas, tu ne le peux pas : la faute à ton cerveau.
C’est pas qu’il soit « méchant » ou « gentil », non, c’est un organe, il n’est pas « moral » : il cherche simplement à justifier tes croyances.
Pour le dire autrement : tu ne crois pas ce que tu vois.
TU VOIS CE QUE TU CROIS.
Ton cerveau cherche TOUJOURS à vérifier tes croyances.
Ainsi, plus ta croyance (négative ou positive, c’est pas le sujet, y’a pas de jugement) est forte, plus ta réalité la justifie.
Ce que je dis là ça n’est pas un truc d’illuminé New Age, même si j’avoue que ça peut y ressembler. Même pas, c’est ça le plus fort.
Je te laisse toi-même chercher la démonstration neuroscientifique car elle existe mais ça n’est pas l’objet de mon thread. Je poursuis.
Si je te raconte ça, ça n’est pas pour le plaisir de faire un thread mais pour te proposer de faire un truc qui pourrait changer ta vie. Yep
Demande-toi un instant quelles sont tes croyances les plus fortes. Et classe-les. Celles qui te font du bien, celles qui te font du mal.
Je voudrais que parmi celles qui te font du bien tu choisisses celle qui te fait le plus de bien. Et qu’à partir d’aujourd’hui, tu cherches.
Que tu commences ta journée en cherchant dans ta réalité non plus ce qui prouve tes pires croyances mais ce qui te fait vraiment du bien.
Depuis quelques temps je reçois en DM des messages de gens qui cherchent leur #PetitBonheurDuJour chaque jour, comme une routine. Et…
Ils sont tout surpris de constater que plus ils font attention à ces petits bonheurs, plus ils en trouvent. C’est chouette le cerveau, non ?
Pour ma part je ne regarde plus la télé, je ne suis plus harcelée par cette putain d’actualité matraquée qui te fait croire que TOUT VA MAL.
Parce qu’à force de voir de la merde partout tu finis par être persuadé qu’il n’y a plus que ça, et je comprends très bien, vraiment.
La réalité, si elle existe, n’est pas manichéenne. Elle est nuancée. Et si ta seule source d’info sur le monde c’est une actu déprimante…
Je le redis : si tu es persuadé que le monde est affreux, c’est ce que ton cerveau va sélectionner. Allez, des petits exemples pour finir 🙂
Quand tu es enceinte, tu ne vois que des femmes enceintes. Quand tu achètes une voiture jaune, tu vois des voitures jaunes partout.
Quand tu joues à Tétris, tu empiles tes courses comme un dieu dans le caddie, t’es prof de français tu ne vois que les fautes d’orthographe…
Encore une fois (la dernière 😜) : le biais cognitif principal de ton cerveau c’est de prouver que tu as raison. TU VOIS CE QUE TU CROIS.
Mais alors me diras-tu, il suffit simplement de changer de croyances ? Ben oui… Je sais, c’est très con. Mais tu devrais essayer quand même…
Pour finir, je t’ai fait une compilation de #PetitBonheurDuJour, je n’ai pas pu tout mettre, fige le film au hasard, c’est cadeau. 😘 t.co/yz6NLwEirZ
Avatar
Faiseuse de gifs. Épingleuse de souvenirs. Effaceuse de tweets.
Heureuse non possesseuse de télé. Princesse du Patriarcat depuis le 14 septembre 2017.

1 commentaire sur “Thread sur le cerveau. J’espère que ceux qui n’en ont pas n’en profiteront pas pour m’accuser de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *