Avatar
Historienne des révolutions et de la citoyenneté (UPEM) / chroniqueuse sur Arret sur image/ détricoteuses sur Médiapart
#TeamLilas #FondationCopernic

9eme cours d’HerStory : Les deux guerres mondiales, des affaires de femmes ! Pour celles qui sont…

Catégories Story
9eme cours d’HerStory :
Les deux guerres mondiales, des affaires de femmes !

Pour celles qui sont plus inconnues que le soldats inconnu

Les femmes t.co/Io836024wF

(je vais le faire en x fois parce qu’il est un peu long)
1)« Les femmes n’ont été que les domestiques de la guerre » écrivait la journaliste Séverine en 1919.

Pas faux (litote)

2)Les deux guerres mondiales ont été marquées par une mobilisation importante des femmes, ce qui a permis de redistribuer les rôles dans la société
Mais aussi de brouiller les identités sexuées, entrainant une crise de la masculinité marquées par des représailles spécifiques.
3)Qd on pense guerre on pense d’abord combats, fronts, armes et fracas.

Les femmes ont été tenues à l’écart.

Car en dépit de revendication de femmes d’être, à l’égal des hommes, chargées de la défense, on leur refuse en général le port des armes (affaire de mecs) t.co/vBC39hnJlE

4)Dans la plupart des pays belligérants, la conscription est obligatoire et les armées ont été masculinisées au 19e sc.
Sauf en GB.
En 1914, le recrutement britannique s’effectuant sur la base du volontariat et non de la mobilisation, des femmes se portent volontaires t.co/pCPEUVrUmr
5)On n’allait pas les refuser.
On crée donc des corps auxiliaires féminins
(dotées d’un uniforme exprès pas sexy et interdites de fréquenter leurs collègues hommes !).
Mais leur confier des armes? Vous rêvez !
On les cantonne à des taches à l’arrière, de cantine, d’infirmerie. t.co/TKz4EMad5G
6)Pdt la 2GM les femmes furent moins absentes des armées qu’en 14-18.

Dans l’armée rouge qu’elles ont été incorporées comme des hommes, aux mêmes grades que les hommes, avec la même solde et les mêmes missions t.co/EBnXjwZzyH

7)On notera ainsi qu’un grand nombre des snipers de l’armée rouge, action décisive lors de la bataille de stalingrad étaient en fait, en majorité… des snipeuses ! t.co/w0aTUYsRDV
8)Dans les FFL, les chiffres de femmes engagées sont dérisoires : 430 sur 59 000 FFL.
(la plus connue c’est Joséphine Baker !)

(pour l’anecdote, au début on avait appelé ça le « corps féminin des volontaires fr ». ça fit tellement marrer qu’on changea le nom ! t.co/IKBras1E5e

9)Le port des bas, du vernis, du rouge à lèvres leur était interdit et elles étaient tenues à l’écart de la zone des combats.
10)Les Anglais créèrent à nouveau des corps d’auxiliaires féminins, dotés d’un solide uniforme kaki (avec jupe et obligation de sous vêtements de la même couleur !)
Mais là encore, pas dans la zone des combats.

(idem au Canada) t.co/5IpnFojaj2

11)Ainsi les aviatrices anglaises conduisaient les avions d’une base à l’autre, mais seuls les hommes bombardaient

Reste que ces femmes ont fait gagner des milliers d’heures de vol (et de repos) aux hommes…

en tout, on compte 450 000 femmes engagées dans l’armée GB t.co/Knp9iFJEur

12)Les résistances (2GM) firent une plus grande place aux femmes, même si à nouveau, on trouve une répartition sexuée des rôles

Aux femmes les taches de renseignements, logistiques… combien d’entre elles ont fait passer des tracts, des radio cachées dans des landaus !

13)Mais il y eut aussi qq combattantes,
des femmes qui dirigèrent des réseaux

Pensons à Bertie Albrecht à la tête du réseau Combat et qui mourut torturée par les Allemands t.co/SGo0VI8u2c

14)Marie Madeleine Fourcade, à la tête du réseau « Arche de Noé », ou Danièle Casanova, communiste morte à Auschwitz t.co/NCynaj0IFx
15)Ainsi qu’à Lucie Aubrac. C’est dans la résistance soviétique, grecque et italienne que l’on trouva le plus de femmes. t.co/T3MWsUED0Z
16)Mais sinon, dans la zone des armées, du front on n’accepte que deux types de femmes : les infirmières et… les prostituées. t.co/yAj84WkkCF
pause petit dej

je reviens dans pas longtemps t.co/dYp7lbMZ80

17)Les infirmières montent au front car on prit conscience qu’il fallait opérer sur les lieux. Infirmières laïques, Croix Rouge, religieuses… 10% le payèrent de leur vie
Marie Curie quant à elle sillonna le front avec sa voiture radiologique sauvant de nb soldats de l’amputation t.co/PlJNhsAV6c
18)Par ailleurs si l’armée refusait que les familles rejoignent les soldats à l’arrière du front même lors des permissions…
Elle mit en place à l’arrière de la zone des combats des bordels militaires
(le moral plutôt que la morale hein ?) t.co/NEyL0xwOPQ
19)Les prostituées y étaient contrôlées par l’armée, pour un travail éreintant (autour de 80 clients par jour…
Brel en fit une chanson Au suivant !
t.co/I8cefSEEAz
20)Restent que les femmes furent surtout mobilisées à l’arrière.
Pour occuper les emplois laissés par les hommes.
C’est à grand renfort de propagande qu’on encourageait les femmes à travailler pour l’effort de guerre (ce n’était obligatoire qu’en GB et en Allemagne) t.co/r7CXqobchl
21)« Debout femme française, remplacez sur le champ du travail ceux qui sont sur le champ de bataille » disait une affiche française (ci dessous) t.co/xaRtFHxfOw
22)et l’on pense évidemment à l’affiche américaine archi célèbre de Rosie la Riveteuse

(depuis devenue une affiche féministe iconique, oubliant qu’elle fut d’abord une affiche de l’armée US pour mettre les femmes au boulot) t.co/UbSsyvLL9r

23) A noter que pour faire tourner les usines militaires on rappela aussi à l’arrière les ouvriers qualifiés (d’où une image de planqués en 14-18…) et on fit appel à la main d’œuvre coloniale.
24)Les femmes se retrouvèrent pourtant à occuper nombres d’emplois sur le front du travail.

On pense notamment aux fameuses munitionnettes (notez le diminutif dépréciatif …) t.co/50VJbolKPo

25)Les femmes ont aussi mobilisées pour servir de marraine de guerre, envoyer lettres et colis aux soldats au front. 25 000 poilus auront leur marraine.
Leur image se dégrada bientôt et (en fr surtout) on les présenta en femme frivole, vieille fille moche, profitant du flirt t.co/rszJB2jsEv
26)Stars et personnalités furent aussi mobilisées pour remonter le moral des troupes, de Joan Crawford qui vendit son soutiff aux enchères pour la France libre à Marlène Dietrich qui fit un concert à Alger t.co/Iewu7YPHcK
27)Après les bombardements de Londres, les journaux anglais publiaient des photos de femmes, toutes pomponnées, pour montrer que le moral des anglais.e.s tenait bon (les enfants avaient été évacués des zones de bombardements mais pas les femmes) t.co/bTHnhlQhsp
28)Du fait du départ des hommes, l’arrière est en 1914-18 une affaire de femmes. En 39-45, de nombreuses femmes sont aussi privées de leurs époux : 1,5 millions de prisonniers
29)Les soldes et pensions versées aux femmes de soldats ou de prisonniers n’équilibrent guère la perte du salaire : pour les femmes, la situation est difficile. C’est au demeurant aussi pour cela qu’elles sont allées bosser
30)Les femmes sont en première ligne des souffrances de l’arrière : privations, bombardement sont leur lot commun.

La recherche de nourriture et de combustible devient une occupation grande consommatrice de temps et d’énergie, essentiellement l’affaire des femmes t.co/SOpObKaqso

31)L’arrière est aussi l’espace du deuil de masse : la 1ère GM fera 600 000 veuves en France, + les « veuves blanches » (jeune fille privée de fiancé) t.co/lC5tCO7x41
32) Il y a des violence de guerre sexuées : le viol est fréquent dans l’avancée militaire, et est le fait de tous les belligérants. t.co/4gNXtHMZbc
33)En 1914-18, les nombreux viols de l’avancée puis de l’occupation allemande préoccupent les pouvoirs publics au point qu’ils envisagent d’autoriser l’IVG dans ces cas
Les soldats français à leur tour violeront les Allemandes en 1918.
34)Le livre Une femme à Berlin rapporte les viols des Allemandes par les armées soviétiques
Mais les américains n’ont pas été en reste, violant des Anglaises, puis des Fr et+ encore les Alldes
En Fr il y eu 175 procès rien qu’en juin 44 (sachant bien peu osèrent porter plainte t.co/cLd3NznBc6
35) Après la 1ère comme la 2ème GM les enfants né-es de ces viols eurent des enfances difficiles… t.co/yShtuqGZwy
36)Bon voyons maintenant quelle fut la position des associations de femmes face à la guerre ?
avant, elles portaient un discours pacifiste

pourtant, à la déclaration de guerre en 1914, la majorité des associations féministes rejoignirent l’Union sacrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *