Avatar
Ya know who Dizz' is !!! So so D a.k.a. DAR8, Da', D, Dizzle, Deezy, Dadoo, Daddy, Diddy, Da Rockwilder, D-Sweet, D-Wooow, D-Ruff, Da Chink Dat U Can't Diss...

Après quelques heures sur #IG, à observer et à discuter avec quelques potes plus actifs, je comprends…

Catégories Histoire, Internet, Ma vie, Média, Story
Après quelques heures sur #IG, à observer et à discuter avec quelques potes plus actifs, je comprends mieux le délire : les beaux feeds, les #stories, etc…
Moi qui n’ai jamais été trop réseau social « visuel » (je préfère lire et créer des textes courts type statuts #FB ou #tweets… surtout je suis trop maniaque avec les images pour accepter de publier un truc tout pété… Déjà que certains clients m’obligent à cela au quotidien…)
( … certainement le complexe de ne pas faire assez bien, d’être comparé, jugé… Je suis #graphiste quand même… BREF ! On arrête la psychanalyse ici lol)
Pour revenir à #IG, ses #stories sont inspirés de #Snapchat voire #Periscope… Paix à leur âme ? (Quoi, ils ne sont pas encore morts ? #FB et #IG ne les ont pas achevé après les avoir dépouillés ?)
C’est très inégal ! C’est sûr qu’il faut suivre les bonnes personnes… Certains ont des vies bien pourries lol… Je ne dis pas que la mienne est mieux. Mais il s’agit d’avoir un talent de narration et de magnifier l’anodin. L’humour fonctionne toujours bien !
Quand tu vois tes potes qui le font plutôt bien, et délirer entre eux, ça donne envie de t’inscrire dans le truc. J’ai juste peur de trop me prendre la tête, que ça devienne chronophage, d’avoir le nez collé au téléphone, à enchainer photos et selfies sans profiter du moment…
C’est quand même tout ce que je déteste… (OK, Twitter, c’est un peu pareil…) : l’artificiel, l’éphémère, l’auto-paparazzade, les selfies solos, l’égocentrisme, s’inventer une vie au premier degré, être scotché à son écran…
(Ça saoule et c’est très malpoli d’être à côté d’une personne qui te calcule à peine pour mettre sa vie sur internet… il y a quand même plus important, non ?)
D’ailleurs, c’est à la fois un point faible et un point fort que #IG ne soit complet que sur mobile ! Ça m’obligerait à ne pas y être si souvent (et oui, je ne suis pas tant rivé que ça sur mon smartphone !) et à créer les contenus rapidement du coup !
Après, je ne veux pas faire le mec aigri qui crache sur #IG. Je félicite les bons #IGers amateurs ou pros. Les belles photos, les stories marrantes et même « addictives » (certains pourraient se produire sur scène ou pour #Netflix 😁). Chapeau bas à ceux qui arrivent à en vivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *