Avatar
Le fact-checking en français par l'@afpfr | In english @afpfactcheck | En español @afpfactual | Em português @afpchecamos

Sur Facebook, près de 50.000 personnes ont partagé la photo publiée le 11 août par un utilisateur:…

Catégories Story
Sur Facebook, près de 50.000 personnes ont partagé la photo publiée le 11 août par un utilisateur: il dénonçait « l’enterrement vivant » de cochons par « l’industrie de la viande » parce qu’ils n’étaient « impropres à la consommation ». t.co/JHWEUBUzCo
Dans un premier temps, l’utilisateur a mis que la photo avait été prise en 2018. Rapidement, il a retiré l’année. Mais il a laissé le reste de son message. t.co/lxvNXihYi6
La photo, authentique, date pourtant du 22 mars 1999. Elle a été prise à Sungai Nipah, en Malaisie, par Andy Wong, photographe d’AP.
t.co/GjrK7BxFG9
Ces cochons ont bien été enterrés vivants. L’AFP le raconte dans une dépêche de l’époque, Andy Wong, interrogé par l’AFP, le confirme, et @STcom, quotidien de référence singapourien, le dit aussi dans un article du 13 juin 2000.
t.co/rEN6IN6L35
Il y a toutefois une nuance de taille: en Malaisie, début 1999, sévit un virus fulgurant et alors inconnu. Un nom lui sera donné, une fois identifié: nipah. En attendant, des dizaines de malaisiens meurent, tandis que les cochons sont infectés par milliers. t.co/c0ZcBtf8LM
Dans l’urgence, les autorités sanitaires malaisiennes décident de l’abattage des cochons, d’abord dans un nombre réduit d’élevages puis à un niveau bien plus large. Dans certains élevages, comme celui sur la photo d’AFP, des cochons sont bien enterrés vivants. t.co/mnEjbBuDCz
Les autorités malaisiennes sont pourtant formelles: « consommer de la viande est sans risque ». Loin, donc, d’animaux enterrés vivants car « impropres à la consommation ».
Enterrer des cochons vivants, une pratique courante ? Certains élevages de Corée du Sud ont eu recours à ces méthodes en 2011: c’était encore une fois pour lutter contre une épidémie de fièvre aphteuse (t.co/bAygrC5L9x)
Mais c’est rarissime: Brigitte Gothière, une des fondatrices de l’association anti-viande @L214, a indiqué à l’AFP n’avoir « pas connaissance de telles pratiques » dans l’industrie de la viande en France.
🔎❌Non, des cochons n’ont pas été enterrés vivants car ils étaient « impropres à la consommation »
➡️ Vous pouvez désormais lire notre vérification ici t.co/n0TeaOFGG3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *