Avatar
#DSIGNED ᴼᴿᴵᴳᴵᴻᴬᴸ // #Graphisme / Édition / PAO / Multimedia / #Publicité / Stratégie de #communication Print & Digital / #Marketing #JeDSIGNEDJeDisRien #JDSJDR

#3kifs de la semaine #TGIF – Le #StartupContest avec @Julien99 (et nos nombreuses discussions #business / #basket…

Catégories Ma vie, Monde, People, Planète, Société, Story
#3kifs de la semaine #TGIF
– Le #StartupContest avec @Julien99 (et nos nombreuses discussions #business / #basket ❤)
– La conférence « Pour un #design de l’indépendance » de @GeoffreyDorne (un #thread à suivre…)
– Les potes vus à @Blendwebmix même si c’était souvent trop rapide ! t.co/DahzplkHYp
Je parle de #thread, mais il faut vraiment que je prenne le temps d’écrire un article de blog. Ce sera un peu brut et brouillon ici… Donc, pour revenir à la conférence « Pour un #design de l’indépendance », il faut déjà se référer à t.co/rOUue6cryB
Résumer son action en un tweet ou même un thread me parait présomptueux, je vais tenter de vous le pitcher au mieux, mais je vous invite vraiment à vous intéresser à la démarche de @GeoffreyDorne, qui au final, ne demeure être que du bon sens.
Attention, nous ne flinguons pas l’ambiance et ne souhaitons pas être moralistes. Nous partageons une vision. Je pense que lui comme moi sommes de bons vivants, et c’est justement aussi pour profiter de la vie et être encore plus heureux que nous rêvons de redesigner le monde.
Inutile de se voiler la face et parler de verre à moitié vide ou à moitié plein. Même si notre monde va plus ou moins bien d’un côté, tant que sur d’autres facettes il va mal, nous nous devons de faire de notre mieux pour solutionner ces « zones d’ombre ».
En 2015, j’écrivais sur mon blog ces quelques mots : « Parfois, même en tant que simple graphiste à Lyon, je culpabilise de bosser dans la communication, la publicité et le marketing… Je suis probablement un rouage de cette société qui ne tourne plus tout à fait rond… »
« Je suis certainement loin d’être irréprochable, mais j’essaie de m’améliorer et réfléchis vraiment pour un monde meilleur… ». Toutefois, je ne crois pas à avoir à autant rougir de mon métier, de mes clients ou de ma personne.
Si nous avons cherché du profit pour nous accommoder de notre quotidien consumériste, eux comme moi n’avons jamais cherché à nuire directement et sciemment à autrui.
Cependant, chacune de nos actions ont des répercussions. Aujourd’hui il faut aussi penser aux dommages collatéraux. Et finalement, en tant que designers, graphistes, communicants, nous avons une voix qui peut porter à travers nos créations. Un pouvoir non-négligeable.
Geoffrey citait dans sa conférence, le 6ème principe d’un bon design selon Dieter Rams. Je me permets de vous rappeler les 9 autres ici : t.co/YIHyrYC4Pw. Ils sont tous importants en fait.
Ainsi, servir le monde, notamment avec mes compétences de graphiste (et toutes les autres, je suis un peu plus qu’un DA 😇), laisser une emprunte non pas pour marquer les esprits ou les mémoires, mais tout simplement pour ce sentir utile, aider ceux qui ont en réellement besoin…
Cette envie est même née en 2006. Après mon premier voyage au Cambodge. Là bas, on ne vit avec rien, on donne pourtant tout, et on a le sourire. Les mauvaises langues diront qu’il est plus facile de tout donner quand on a rien, mais cette générosité va au-delà de la possession.
On se rend compte de notre chance de vivre en France en voyageant. Raison de plus pour trouver la xénophobie complètement débile soit disant au passage… (mais c’est un autre sujet !)
Bref, au fil des années, et jusqu’à aujourd’hui, j’ai tenté de trouver ce qui pouvait aider les autres : dons aux ONG, dons de sang, bénévolats, petits gestes au quotidien… Voir mon fils et mes futurs (petits-)enfants vivre dans un monde meilleur est une motivation !
Je vous confesse un rêve : ouvrir une école au Cambodge et transmettre ce que j’ai eu la chance de recevoir. L’éducation, le savoir et l’ouverture d’esprit sont les solutions à un grand nombre de nos problèmes.
Malgré un passé presque capitaliste et plutôt consumériste (même si ma famille reste modeste et qu’elle a démarré tout en bas) ; un présent toujours libéral mais de plus en plus humaniste ; je crois en un futur simple et heureux.
Je sens une dynamique allant dans ce sens au fond de moi et aussi dans mon entourage. D’ailleurs, j’ai l’impression que beaucoup d’entre nous, souvent une fois la trentaine approchée, nous nous (r)éveillons, (ré)animés par une prise de conscience humaniste et philanthropique.
Je dois être un bisounours, entouré d’autres bisounours (ou alors je m’éloigne naturellement des connards lol), mais j’espère que tous ensemble, nous co-construirons ce monde meilleur 🙂
Tous ces tweets et un sentiment d’un devoir non-accompli… J’ai du boulot ! Mais ça a quand même un effet thérapeutique. Maintenant que c’est dit publiquement, je n’ai pas bien le choix, en tant qu’homme d’engagement, je me sens encore plus obligé de joindre des actes à mes mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *