Avatar
Historien à l'Univ. Paris-1. Centre d’histoire XIXe. Institut d'histoire du Temps Présent. Aggiornamento Histoire-géo. Révolution Française, Histoire publique.

#GiletsJaunes : une nouvelle Révolution française ? Comme à chaque nouvelle crise politique en France, les références…

Catégories Histoire, Story
#GiletsJaunes : une nouvelle Révolution française ? Comme à chaque nouvelle crise politique en France, les références à 1789 se multiplient, pour le meilleur et pour le pire. Petit décryptage historique en forme de thread à dérouler. t.co/HnM37f0BUW
1/ Ces références viennent des gilets jaunes eux-mêmes. Elles disent quelque chose de vrai : la Révolution française a lancé à travers le temps une force d’espoir qui peut être reprise. « 89 » est un recours pour rouvrir l’histoire quand celle-ci semble fermée ou confisquée.
2/ Un des moteurs de 1789 fut aussi la dénonciation de l’injustice fiscale. Rejeté par les privilégiés, ce mot d’ordre sert du coup rapidement de base à une critique plus générale des injustices et des inégalités. t.co/DtlBeGJCpY
3/ Certains gestes font donc écho : quand les « patriotes » de 89 brûlaient les barrières d’octroi de Paris en juillet 1789, les #GiletsJaunes bloquent les péages ou neutralisent les radars. Le message est politique : L’Etat a rompu le contrat avec ses citoyens contribuables t.co/AcFwRP5wWD
4/ Les #GiletsJaunes reprennent de fait bien des mots d’ordre de la Révolution, et surtout de 1793. A commencer par la souveraineté du peuple, le droit de résistance à l’oppression, la légitimité de la démocratie directe et le sentiment de ne pas être représenté par ses élus
5/ Comme les citoyens passifs qui étaient privés du droit de vote en 89, les #GiletsJaunes cherchent à exister par la révolte en tant que sujets politiques dans une société dont ils s’estiment être les invisibles et les sans-voix (et non les « sans dents » J !)
6/ De ce fait, ils tentent de « se faire voir » dans des media habitués à les ignorer : si les patriotes de 89 avaient trouvé la cocarde et le bonnet, les #GiletsJaunes ont choisi un habit renvoyant à l’ordinaire du peuple : le gilet de sécurité des automobilistes
7/ Le choix insistant des Champs Elysées comme lieu de manifestation révèle certaines continuités : en 89, les premières marches avaient commencé sur les « boulevards » mais aussi entre les actuelles places Vendôme et de la Concorde ainsi qu’aux Invalides.
8/ En 89, ces lieux étaient chargés de pouvoir, depuis le Louvre jusqu’à la route qui menait à Versailles, qui commençait près de là. Aujourd’hui, ils symbolisent la grande richesse et le lieu des cérémonies officielles : y marcher, c’est encore y affirmer la dignité du peuple t.co/JALQg7jx8j
9/ Autre point de comparaison : l’origine provinciale et dispersée du mouvement, avant sa convergence à Paris. En 1789, la révolution était partie des provinces éloignées de la capitale : en Bretagne, dans le Dauphiné ou en Artois
10/ La lutte contre l’oubli de « la province » et de ses espaces relégués réactive certains souvenirs : les #GiletsJaunes ont ainsi chanté La Marseillaise sur le grand escalier du château de Vizille, où les premiers Etats Généraux se sont tenus à l’été 1788 ! t.co/XBrCLTgklh
11/ Certaines coïncidences semblent frappantes. En 1787, Marie-Antoinette fait rénover à grands frais le château de Saint-Cloud alors que le peuple souffre. Aujourd’hui, Brigitte Macron change les moquettes de l’Elysée pour 300.000 euros en pleine révolte des #GiletsJaunes
12/ S’ils révèlent l’éloignement des élites totalement coupées du peuple, ces rapprochements rapides font oublier les différences : les frais dépensés pour les palais de la République sont aujourd’hui rendus publics et soumis à la loi
13/ Ainsi, si l’on regarde de plus près, beaucoup d’analogies sont trop rapides. Non, tout le mouvement des #GiletsJaunes ne se ramène pas à la Révolution française
14/ Comparés aux sans-culottes, les #GiletsJaunes viennent pourtant de milieux professionnellement et socialement très différents : les sans-culottes de 1793 étaient avant tout des artisans et des petits commerçants urbains, surreprésentés à Paris t.co/a6XM7P1jTR
15/ Les renvois systématiques et exclusifs à 89 font oublier que le mouvement des #GiletsJaunes s’insère dans une bien plus large tradition de révoltes populaires, dont la Révolution française n’est ni l’alpha ni l’oméga
16/ Les guillotines fabriquées et mises en scène sur les ronds-points rappellent ainsi de très anciennes pratiques populaires qui consistaient à pendre des mannequins représentant les traîtres ou les mauvais gouvernants, afin d’affirmer le droit du peuple à exercer la justice t.co/zXwHUbBMSy
17/ Comparé à ceux des châteaux pendant la Grande Peur, l’incendie de la préfecture du Puy s’inscrit lui aussi dans une bien plus vaste tradition des feux contre les bâtiments symbolisant l’injustice, dont la Commune de Paris (1871) fut un des principaux épisodes t.co/wUEX34ULxo
18/ La réapparition des barricades en 2018 s’inscrit quant à elle dans des pratiques d’appropriation de la rue, repérées en 1789 mais aussi pendant les Guerres de religion ou pendant la Commune de Paris (1871) t.co/WxieE5BKMY
19/ Jugée nouvelle ou surprenante, la présence des femmes chez les #GIletsJaunes renvoie en réalité à une constante de l’histoire longue des révoltes populaires et non seulement à la Révolution française, caractérisée par la « marche des femmes » du 5 octobre 89 t.co/ZGpqdeTKAC
20/ De la même manière, bien des revendications des #GiletsJaunes reprennent des idées formulées dans bien d’autres moments de révolte ou de révolution, de 1848 (comme le droit au travail) ou à mai 68 (l’augmentation du smic)
21/ Surtout, le contexte n’est pas du tout le même. Nous ne vivons pas en monarchie absolue et la liberté de critiquer l’autorité est bien plus forte : jamais les Français de 89 n’auraient eu l’idée ni la possibilité de crier « Louis XVI dégage » ou « Louis XVI démission » t.co/Qe2R3S7vUX
22/ Même si les femmes et les hommes de 89 luttaient aussi contre les « monopoleurs » et « spéculateurs », les #GiletsJaunes ont davantage conscience de lutter contre une économie capitaliste et mondialisée
23/ Dénoncées, les violences commises par des #GiletsJaunes sont pourtant bien moins fortes que celles de 89 : lors des émeutes du faubourg Saint-Antoine en avril 89, plus de 300 ouvriers sont massacrés et les insurgés font plusieurs victimes dès l’été, leur coupant la tête
24/ Enfin, le contexte occidental de montée de l’extrême-droite explique la porosité de certaines idées des #GiletsJaunes avec le nationalisme, ce qui les rapproche plus des électeurs d’un Donald Trump que des sans-culottes (même si ceux-ci furent parfois xénophobes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *