Avatar
#Journaliste, passionné d'espace, de robots, d'utopie et de futur. J'écris pour @MilanJeunesse @UbergizmoFR @USBEKetRICA @GEOAdo et @SciencesMag

Savez-vous à quand remonte la première cyber-attaque ? 1980 ? Non avant. 1950 ? Non, encore avant…

Catégories High-Tech, Histoire, Société, Story
Savez-vous à quand remonte la première cyber-attaque ? 1980 ? Non avant. 1950 ? Non, encore avant ! 1920 ? Toujours pas ! C’était en 1834 ! Et cette première cyber-attaque n’a pas eu lieu aux Etats-Unis, mais en France ! Un #thread à dérouler ⤵️ t.co/c1AXJTrRNb
Et oui, entre deux têtes coupées, les Français ont construit le premier réseau national de données dans les années 1790. Il s’agissait d’un système de télégraphe mécanique. Le système était ingénieux et fournissait du travail à pas mal de monde. Voici comment il fonctionnait. t.co/ONTcdj1Dwu
On a construit des tours judicieusement positionnées sur tout le territoire français. Chaque tour est surmontée de bras en bois qui peuvent être levés. La position des bras au sommet de la tour correspond aux lettres, chiffres et caractères spéciaux. C’est le télégraphe Chappe. t.co/TmIHIopuZP
Dans chaque tour, il y a un opérateur qui va reproduire la configuration de la tour adjacente en l’observant avec une longue-vue. Ainsi, la séquence de lettres ou de chiffres se propagent de tour en tour jusqu’à destination. Les messages allaient ainsi bien plus vite qu’à cheval. t.co/pHt3ePjq8O
Il ne fallait que quelques heures pour qu’un message soit transmis à l’autre bout de la France. Ce réseau était réservé au gouvernement. Mais en 1834, deux banquiers, François and Joseph Blanc, ont trouvé une astuce pour hacker le système.
Tout d’abord il faut savoir que les frères Blanc échangeaient des obligations gouvernementales à la bourse de Bordeaux. Et quand il y avait des mouvements financiers à Paris, il fallait 3 jours pour que Bordeaux en soit informé par courrier livré par la Poste. t.co/aEQnu0iecT
Ainsi, les traders qui ont l’information le plus tôt peuvent spéculer en anticipant ces mouvements financiers. Certains utilisaient des messagers, d’autres des pigeons voyageurs. Mais les frères Blanc ont choisi d’utiliser le système de télégraphes.
Pour cela, ils ont soudoyé l’opérateur qui se trouvait à Tours pour qu’il fasse une erreur dans les messages envoyés par le gouvernement. Le système d’encodage du télégraphe incluait un symbole « supprimer » qui informait le destinataire final d’ignorer le dernier caractère. t.co/bRQzD6vwlB
L’introduction du caractère indiquait la direction du mouvement financier de la veille. Et comme il était immédiatement suivi du symbole « supprimer », le message final n’était pas modifié. Par contre, ce caractère supplémentaire pouvait être vu par un complice. t.co/8BS9X0BG97
Il s’agissait d’un ex-opérateur qui observait les tours juste en-dehors de Bordeaux avec un télescope et informait ensuite les frères Blanc. Le hack n’a été découvert qu’en 1836 quand l’opérateur de Tours est tombé malade et a tout révélé à un ami pour qu’il le remplace.
Il y eut un procès. Mais ils n’ont pas été condamnés parce qu’il n’y avait pas de lois contre l’utilisation abusive du réseau. Aujourd’hui, leur attaque du réseau de télégraphes aériens est considéré comme la première cyber-attaque connue. Pas mal, non ?
Aujourd’hui encore, les intrusions sur les réseaux peuvent être invisibles pendants des années. La plupart des cyber-attaques actuelles pourraient même ne jamais être détectées. Car le principe d’une bonne cyber-attaque est la discrétion. t.co/H2BALYdMMK
Quelques conclusions à cette histoire: peu importe la technologie, la sécurité est comme une chaîne et l’humain est toujours le maillon faible. Les attaques réseaux sont aussi vieilles que les réseaux. Et peu importe l’invention, l’humain cherchera toujours à la détourner.
Voilà, ce thread est terminé. Merci d’avoir lu jusqu’ici et à bientôt pour un nouveau thread ! t.co/zqwib1Yuhv
Quelques sources utilisées pour ce thread :
Cet article : t.co/nA0v2KhAUW ou t.co/hjqVxKsEfq
L’article Wikipédia sur le télégraphe Chappe : t.co/6nMawb0LaQ
et celui sur le piratage des frères Blancs : t.co/oomdL1fUEn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *