Avatar
Successivement à l’hôpital, dans un camion rouge, dans une cave à vin.

Très saoulé par les critiques envers les @PompiersParis, thread vous expliquant un peu les difficultés de la…

Catégories Actualité, Story
Très saoulé par les critiques envers les @PompiersParis, thread vous expliquant un peu les difficultés de la tâche face à l’incendie gigantesque de la charpente de la Cathédrale Notre Dame #NotreDame.
Je suis pompier, pas vraiment expert incendie mais éléments de réponse :
Les Canadairs : Ils larguent 6 tonnes d’eau. Mauvais idée face à une charpente embrasée et donc très fragilisée. De plus, le réapprovisionnement se fait sur des plans d’eau de 2km et assez large pour accueillir ces grands oiseaux.
On pourrait penser que larguer l’eau plus diminuerait le poids de cette dernière, mauvaise idée : l’eau se vaporise très vite avec la chaleur du brasier, ce serait inefficace. #NotreDame
« Peu de moyens pour combattre l’incendie » : Alors en effet on voit 2-3 lances sur des bras élévateurs. Prix d’un engin comme celui ci : 300-500k HT.
En revanche, vous ne voyez pas les pompiers dans les deux tours, dans les coursives, qui tentent de faire « La part du feu »
La part du feu c’est céder une partie à l’incendie pour se concentrer sur ce qui peut être sauvé. En l’occurence, la charpente composée de bois en chêne massif, n’est pas sauvable. C’est un véritable brasier. On va essayer d’éviter la propagation aux parties adjacentes.
Cette charpente, c’est le combustible par excellence. Vous pourriez y mettre 100 lances que ce serait compliqué de la garder. Voilà à quoi elle ressemble. (Photo site de Notre Dame) #NotreDame t.co/y9PremgZbZ
« Les pompiers arrivent une heure après » : Les pompiers partent de la caserne à partir du moment où ils ont connaissance du sinistre. Imaginez la circulation d’un lundi soir heures de points à paris avec des engins qui font 13-20 tonnes et 12m de long
Effectivement, le temps paraît long. De plus, l’île Notre Dame, fermée à la circulation, engendre de monstrueux bouchons rendant l’accès aux engins très compliqué.
Il n’y a pas de problèmes d’effectifs chez les pompiers. Soyez sur qu’ils sont plusieurs centaines sur place, à risquer leur vie pour du patrimoine, pendant que de nombreuses personnes les critiquent le cul posé sur leur canap. Soyez respectueux de leur engagement.
Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser. #NotreDame #Pompiers
Pour revenir aux « Grandes échelles », sachez que ce sont des moyens « rares » et que du coup elles sont dispatchées un peu partout, ce serait bête qu’elles soient toutes dans une même caserne. D’où le délai pour qu’elles rejoignent le centre de Paris.
Il y a une partie moins visible du travail des pompiers. Il y a ceux qui s’occupent de l’alimentation en eau des engins. Ils tirent des km de tuyaux pour aller se raccorder aux poteaux : en effet, impossible d’en utiliser un seul au vue des besoins hydrauliques
Il y a aussi certainement de nombreux collègues à l’intérieur de la cathédrale, qui évacuent les oeuvres pour les protéger d’une éventuelle propagation, mais aussi des eaux d’extinction qui peuvent détruire ces dernières.
Une lance normale, c’est 600l d’eau en une minute. Une lance sur échelle aérienne, c’est entre 1000 et 1200 litres par minutes. Multipliez pas le nombre de lances…
Pour reprendre un de mes tweets de tout à l’heure : Essayez d’endiguer une incendie d’envergure à 69m de haute, avec des échelles qui en font 30.
On sait malheureusement que les incendies dans ce genre d’édifice sont ravageurs. Ils sont la hantise des services de sécurité, en particuliers les feux de combles. C’est pourquoi on mise surtout sur la prévention.
Dans des endroits aussi sensibles, il y a des détecteurs de chaleur, des détecteurs de fumée, des accès contrôlés/verrouillés. Les travaux dans cette charpente augmentent extrêmement le risque d’incendie, sans vouloir m’avancer sur la cause.
Ces poutres en chêne sont extrêmement sèches. Le sol c’est du bois aussi. C’est plus que propice à un incendie.
On me questionne en DM sur la venue de Macron. Évidemment, ça complique un peu le travail sur place, surtout de la police qui doit gérer les badauds, journalistes et aussi s’occuper de la sécu du PR.
On est jamais hyper heureux quand une personnalité arrive sur inter
Apparemment, un pompier évacué dans un état sérieux. Voilà ce qu’on redoute le plus.
BFM annonce… encore 3 à 4h de travail pour les pompiers.
Certes, le dispositif sera à un moment allégé, mais absolument pas tout de suite.
Ensuite, il y aura un long travail de déblai, de surveillances. Des jours de travail.
Athée, je termine ce thread par le lien pour donner à la fondation Notre Dame. Cette cathédrale est un joyau français, peu importe nos croyances. Et pensées aux catholiques qui se sentent sûrement encore plus touchés que moi. t.co/94QLuXY3gx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *