Avatar
Journaliste société LCI / Membre du CA de @Prenonsla1 / acondomines@tf1.fr

Au procès de Sandra Muller, initiatrice de #Balancetonporc et attaquée en diffamation par Eric Brion. LT à…

Catégories Actualité, Société, Story
Au procès de Sandra Muller, initiatrice de #Balancetonporc et attaquée en diffamation par Eric Brion. LT à suivre.
Les deux parties, avec leurs avocats, sont arrivées. Eric Brion et Sandra Muller sont assis de part et d’autre de l’allée centrale, à 10 mètres l’un de l’autre. Pas un regard échangé. #balancetonporc
L’audience est ouverte. La salle est archi-comble. #Balancetonporc
La juge rappelle que cette affaire « intervient dans le cadre d’un contexte très particulier, immédiatement consécutif à l’affaire Weinstein ». #Balancetonporc
Eric Brion s’exprime en premier. « Cela fait 1 an et demi que j’attends d’être devant ce tribunal. J’ai été jugé par un autre tribunal, les réseaux sociaux, où tous les coups sont permis (…) où il est impossible de se défendre. J’ai été condamné par le buzz. » #BalanceTonPorc
« A cette soirée, je croise Sandra Muller. Elle m’attire. Je lui dis : ‘tu es mon type de femme, tu es brune, tu as de beaux seins.’ Sa réaction est sans équivoque, l’attirance n’est pas récipoque » #BalanceTonPorc
« La suite est une descente aux enfers de plusieurs mois. Mes rdv sont annulés, mes missions arrêtées. (…) Des copains me tournent le dos, ma compagne me quitte. Je reçois des menaces, des insultes. » #BalanceTonPorc
« Je tourne en rond chez moi, je prends 10 kilos. Je sombre dans une profonde dépression. (…) Cela ne s’arrête pas, Sandra Muller continue de s’acharner contre moi. » #BalanceTonPorc
Sandra Muller considère que je suis un « dommage collatéral ». Ce n’est pas vrai, je suis une frappe chirurgicale de Sandra Muller. #BalanceTonPorc
« Je suis comparé à Harvey Weinstein et cerise sur le gâteau je suis comparé à Denis Baupin, des hommes pour lesquels je n’ai pas beaucoup d’estime. » #Balancetonporc
« Aujourd’hui j’ai des problèmes de santé, je ne sais pas comment je vais faire vivre mes filles. » #Balancetonporc
L’avocat de E. Brion prend le relais : « Le mouvement #Balancetonporc même s’il a permis de libérer la parole des femmes, est clairement basé sur un mensonge. Eric Brion n’est pas un harceleur sexuel. »
« Bien que lancé dans l’improvisation totale, le mouvement devient mondial. En sept mois, 850.000 tweets. Monsieur Brion c’est le premier porc. Peut-être que Sandra Muller doit le remercier : c’est grâce à cette mise en cause que des milliers de femmes ont parlé » #BalanceTonPorc
L’avocat de E. Brion poursuit : « Il n’y a aucune menace. Sandra Muller reconnaît elle-même qu’il s’agissait d’une remarque déplacée en privé. De plus, il n’était pas son employeur. » #Balancetonporc
« Oui, #Balancetonporc est un phénomène superbe mais à côté de cela, il y a eu des calomnies, des rumeurs. »
Nicolas Bénoit, avocat de E. Brion : « Il s’agit de diffamation car ce tweet impute la commission d’une infraction pénale grave, d’autant plus injustifiée que ce n’est pas vrai. » #BalanceTonPorc
« SI Sandra Muller voulait apporter la preuve, elle devrait apporter une décision de justice définitive constatant qu’elle a été victime de harcèlement sexuel. » #Balancetonporc
Nicolas Bénoit cite en exemple le tweet de Giulia Foïs fait sous le #BalanceTonPorc pour l’opposer à celui de Sandra Muller : « Là oui, il y a harcèlement. »
« L’offre de preuve de madame Muller est une somme d’insinuations malveillantes. C’est pathétique. Il faut assumer. Eric Brion a assumé, il s’est excusé le lendemain. Il a été obligé d’attaquer parce qu’il a désormais l’étiquette ‘premier porc’ sur le front. » #BalanceTonPorc
Marie Burguburu, toujours pour Eric Brion, s’attaque à l’argument de la bonne foi : « C’est le procès de la bonne foi. Le procès d’une usurpatrice, d’une journaliste inconnue. » D’un acte « au nom de la bannière usurpée de ‘nous les femmes’. » #Balancetonporc
« Elle en a fait un business juteux, assez lucratif. Elle a aussi égratigné le mouvement légitime par certains côtés de #Balancetonporc » – Marie Burguburu au sujet de Sandra Muller.
Dans l’argument de la bonne foi en diffamation, il faut prouver l’absence d’animosité personnelle. L’avocate : « Sandra Muller en voulait à Eric Brion avant la soirée de 2012 pour ne pas s’être abonné à sa lettre A. » #BalanceTonPorc
Me Burguburu : « Elle se dit estomaquée quand mon client lui dit ‘tu m’impressionnes, j’aime bien les brunes comme toi’. C’est subjectif, moi ça ne m’aurait pas choqué, au contraire, à part le côté brune. » Rires contenus dans la salle. #Balancetonporc
« Il n’y a pas d’attestation, pas d’éléments, pas de témoin qui viennent corroborer ce qu’a mis en scène Sandra Muller, qui a ici crié au loup. » #Balancetonporc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *