Avatar
Vie quotidienne, shitpost random. 20 ans et des poussières. J'ai vendu mon âme à Animal Crossing. Plus pan qu'une flûte, apparemment genderfluid (il/iel) 🐣

Ok, ceci est une idée qui peut autant déboucher nul part comme faire un miracle. Twitter, j’ai…

Ok, ceci est une idée qui peut autant déboucher nul part comme faire un miracle.
Twitter, j’ai besoin de toi. Je cherche quelqu’un que j’ai rencontré il y a presque dix ans.
C’était à l’hôpital de Montélimar, en 2010 ou 2011, vers la fin de l’été. Tu t’appelais Aurélien.
Les infirmières refusaient de t’appeler Aurélien, insistaient pour te donner un prénom de fille. J’étais jeune, je ne connaissais pas la transidentité. Alors je t’ai appelé Aurel’ pendant cette semaine où on a partagé la même chambre en pédiatrie.
Il y avait une fresque avec des animaux de la jungle sur le mur de la chambre, et une télé en face de ton lit. Tu attendais, je crois, de rejoindre une famille d’accueil, et moi j’étais là pour un truc au rein, j’avais un cathéter dans la main et peur quand le sang montait dedans
J’avais une chemise de nuit verte et tu portais souvent un sweatshirt noir. On mangeait ensemble dans la bibliothèque et un soir on a mis pirate des caraïbes. Et aussi une parodie de plus belle la vie appelée poubelle la vie. Tu détestais le hamster de ta famille d’accueil.
Un soir, pendant que ma température tombait à 36°C, je t’ai demandé si je pouvais venir dans ton lit parce que j’avais froid. Tu m’as dit oui et tu m’as serré dans tes bras, et j’ai remarqué “mais t’as des seins!” parce que je n’y connaissais rien.
Tu portais du déodorant d’homme et tu détestais le nom de fille que les infirmières te donnaient. Une fois que je suis sorti de l’hôpital, je n’ai plus jamais eu de nouvelles de toi.
Et aujourd’hui je lance cette bouteille à la mer en espérant te retrouver.
Si tu vois ça et que tu te rappelles d’une préado en chemise de nuit verte à carreaux qui détestait les injections, je t’en prie fais-moi signe, parce que j’ai ce mince espoir de te retrouver.
Et sinon, RT cette bouteille à la mer pour m’aider à retrouver Aurel’, s’il te plaît.

Aucun commentaire

Leave a Reply