Avatar
Anatomie, embryologie & beaucoup d'amour pour les Sciences - et celles et ceux qui en prennent soin :) PhD Student - Membre @stopVEO #science #ProtectionEnfance

Cette instagrammeuse ( >215.000 followers) promeut “une petite coupe” en étant enceinte. “La gynéco a dit oui,…

Cette instagrammeuse ( >215.000 followers) promeut “une petite coupe” en étant enceinte.
“La gynéco a dit oui, puis faut l’habituer aux bonnes choses ce baby”
Il y a un VRAI problème de considération de l’alcool dans nos pays.
En faire cette pub est irresponsable.
Qqs chiffres:⤵️ t.co/51bi1PA0Wu
Les syndromes d’alcoolisation foetale, c’est 8000 nouveaux-nés par an en FR. 500 000 Français souffriraient à des degrés divers de séquelles du SAF.
25 % des F considèrent que toute consommation d’alcool pendant la grossesse peut représenter un risque pour le BB (INPES)⤵️
37 % sont convaincus que le danger n’existe que si la consommation est quotidienne.
Il FAUT rappeler que l’éthanol est foetotoxique sans possibilité de déterminer un seuil minimum.
Cf ce thread que je vais devoir réécrire pour réactualiser : ⤵️
t.co/KSTzCbE6Hy t.co/rcxcFjpaUY
Outre les SAF complets ou partiels, derrière ces chiffres se cachent aussi l’Ensemble des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale.
Ces troubles concernent aussi les séquelles chez les adultes ! Lire le rapport de l’académie de Médecine t.co/E37oINoGmr t.co/XgCMoaU3I7
C’est la 1ère cause de handicap mental d’origine non-génétique.
Alors, faire ce genre de post, c’est faire une pub à 250k followers, bien évitable non ? À un moment où les messages de santé publique tentent de faire bouger les choses (et y parviennent doucement !) t.co/JqR1WbW6Ba
Comme d’habitude sur ce sujet, je prendrai sur la tronche les personnes qui me parleront de liberté et d’injonction culpabilisante.
Je pense effectivement que l’information est le plus essentiel et la culpabilisation à éviter. Il s’agit simplement de donner des infos justes,
Mais je pense sincèrement que ce genre de post intagram est épouvantable et peut faire extrêmement de mal dans ce contexte social où l’alcool est extrêmement ancré dans nos sociétés, et à un moment où l’on doit informer avec le plus de clarté et de bienveillance possible !
Belles fêtes de fin d’année à toutes et tous et à bientôt pour essayer et sensibiliser sur le #DryJanuary 😉 @fr_dry
PS : s’il-vous-plaît, s’il-vous-plaît, restons sur les faits (le post en question et la problématique de l’alcool durant la grossesse).
Les insultes, moqueries, etc ne sont ni constructives, ni acceptables, ne font rien avancer.
Dans les 2 sens d’ailleurs ! (Je bloquerai)
Je vais finir par rajouter les mêmes mots que ds mon précédent thread, car ils sont plus que jamais d’actualité :
Il est très important d’écouter les souffrances et difficultés chez la femme enceinte, ici le rôle des praticiens et professionnels de la santé est prépondérant et
une grande majorité font, je le crois, un travail remarquable. Beaucoup d’amélioration sur les informations à donner sur les dangers de l’alcool, on est tout-à-fait d’accord là-dessus.
Cependant nous avons certainement bcp de choses à changer aussi individuellement
je pense que l’implication du père (lorsqu’il est présent) et de la famille (même remarque) est pour moi un atout important de soutien et aussi face à l’alcool.
Informer davantage, mieux, et être à l’écoute des futures mamans. Eviter la culpabilisation, clairement
Mais ce n’est pas en contradiction avec le fait de dire qu’il y a des risques, même à faible dose, et de dissuader toute prise d’éthanol.
Ni avec le fait de déplorer ce genre de post d’une personne très relayée.
J’arrête ici, et je garde le sourire 🙂
Pour lire davantage sur le sujet : t.co/mMuByV99yS #science
Sur la foetotoxicité de l’alcool, Je me suis mal exprimé sur la notion de seui, je reformule :
Il n’est actuellement pas possible de déterminer une dose minimum en-dessous de laquelle le risque est absent.
étiquettes
#DryJanuary #science

Aucun commentaire

Leave a Reply