Avatar
Ohne Muſik wäre das Leben ein Irrtum. Limité poux de @suruntoit.

Les aventures de JJ et @suruntoit qui se disent sur les coups de 19h « si on allait…

Les aventures de JJ et @suruntoit qui se disent sur les coups de 19h « si on allait chez IKEA ? »
Ikea à 19:30, c’est vraiment la meilleure chose : de la place sur le parking, personne dans les rayons, des vendeurs qui répondent *rapidement* aux questions qu’on se pose.
L’occasion pour moi – une fois n’est pas coutume – de dire du bien de @suruntoit.
En effet, votre serviteur cherchait depuis plus d’un an à remplacer les méchantes enceintes pour PC qui lui servaient de chaîne hi-fi.
Le problème était le suivant : le marché est fragmenté entre trois segments relativement étanches, aucun ne le convenant.
Le premier, ce sont les installations haute fidélité coûtant un loyer parisien pour écouter des compact-disk et des cassettes audio.
Le deuxième segment consiste en des caissons de basse portatifs étanches à l’eau, la poussière et les déjections estudiantines.
Le troisième et ultime segment de ce marché est constitué d’engins dystopiques écoutant l’intégralité des conversations tenues sans l’appartement dans l’expectative inassouvie d’éteindre une ampoule ou de réciter une recette marmiton.
Prostré intérieurement dans un coma décisionnel depuis des mois, il a suffit que mon épouse, agacée par mes infinie tergiversations, prenne les choses en main.
Il ne lui a fallu qu’une demi-heure de recherches pour découvrir des enceintes wifi sédentaires, compatibles entres elles avec toutes les applications de streaming, et coûtant moins d’un SMIC – coucou Bose –, enceintes conçues et distribuées par… IKEA.
Mesdames et Messieurs, sous vos applaudissements, SYMFONISK. t.co/jHT2y6qije
Vous pouvez en mettre plusieurs dans votre salon, il suffit de se couvrir de ridicule 30 secondes avec son téléphone autour de la pièce pour optimiser le rendu sonore.
Il y a moins bien, mais c’est plus cher.
Ce thread est tout naturellement sponsorisé par @Bescherelle, vous aurez donc l’immense amabilité de bien vouloir excuser mes nombreuses coquilles.

Aucun commentaire

Leave a Reply